La terre crue, un matériau d’avenir…

Venu du passé, mais ô combien moderne

maison-btc-vendeeUtilisée depuis la nuit des temps sous forme de blocs en terre crue, en terre à pisée, en terre à torchis ou adobe pour construire les murs ou les cloisons de nos maisons.

Délaissée après la seconde Guerre Mondiale au profit du béton, la terre crue retrouve ses lettres de noblesse aujourd’hui dans la construction. Adobe, pisé, terre battue, torchis, brique crue, boue séchée, elle est un véritable matériau solide, confortable et écologique. Elle ouvre la voie d’une nouvelle architecture design et éco-responsable. Elle inspire en effet de plus en plus d’architectes de renom, comme l’américain Rick Joy, le chilien Marcelo Cortès ou le coréen Geun-Shik Shin…

Les valeurs écologiques, thermiques et esthétiques de l’architecture de terre crue nous apparaissent d’une étonnante modernité, même si leur adaptation au contexte économique actuel est encore pour partie à réaliser.

La brique crue, « pierre angulaire » de l’éco-construction.

La demande de briques en terre crue provient essentiellement de l’éco et de l’auto construction. Des maîtres d’œuvres plus conventionnels commencent toutefois à regarder avec intérêt ce matériau et le démarrage de cette filière, dont la tendance environnementale est réellement prometteuse….

La terre un matériau écologique, sain et abondant :maison-bioclimatique-vendee

L’attrait pour la terre s’explique par les qualités particulières du matériau. On trouve de la terre presque partout et en abondance. Bâtir en terre crue, c’est donc faire appel à un matériau inépuisable et local (elle est souvent extraite du site même de construction). Utilisable dans son plus simple appareil, la terre crue ne demande aucune transformation coûteuse en énergie, contrairement au parpaing.

Ce type de construction conjugue donc respect de l’environnement et gestion durable des ressources de la planète.

»